Mes interviews

Interview avec la Blogueuse Aristochatte par Guillaume Servos

Guillaume Servos )

Découvrez mon interview avec la blogueuse Aristochatte : son rapport au blogging, aux réseaux sociaux et sa carte blanche.

Chaque mois, je vous proposerai une rencontre avec une personne pour laquelle j’ai eu un coup de cœur. Selon mon invité, l’interview s’articulera autour de la thématique du voyage, du street art, du marketing et des réseaux sociaux.

Cette semaine, je vous présente Aristochatte, blogueuse sexo, féministe, pro-sexe. Vous pouvez notamment la retrouver sur son Blog L’AristoChatte et sur Twitter (@aristochatte8).

 

Présentation d’Aristochatte

Présentation de la blogueuse Aristochatte, interview.

Pourquoi as tu décidé de te lancer dans la création de ton site ?

Je réfléchissais depuis longtemps à la meilleure façon de pouvoir m’engager publiquement sur la question de la sexualité. C’est un sujet qui me tient particulièrement à cœur. J’ai rencontré mon amoureux qui est très doué dans tout ce qui est technologies. C’est devenu une évidence qu’il fallait qu’on lance notre blog. Alors on l’a fait et nous sommes très contents du résultat et de l’essor de celui-ci.

Peux-tu nous présenter ton site ?

C’est un blog avec de multiples entrées. Tu vas pouvoir y trouver ma biographie,des photos de moi, des textes engagés, de la création littéraire, mon cinéma, du cul ainsi que tous les tests que je fais sur les nouveaux produits qui sortent dans l’univers de l’érotisme. Je suis actuellement aussi en train de développer ma chaîne YouTube et de faire des vidéos qui accompagneront mes tests.

J’ai également le projet de réaliser des courts métrages sur des sujets qui me tiennent à cœur et qui bien évidemment traiteront de la sexualité.

 

Combien de temps passes tu en moyenne pour créer un article ?

Il me faut environ 4 a 5 heures pour écrire et corriger un article. C’est un travail de longue haleine qui demande beaucoup de concentration et de temps de recherche.

 

Peux tu nous expliquer comment tu procèdes ? Les différentes étapes ?

Pour traiter les articles de fond, je fais toujours une liste en brouillon de tous les sujets dont j’ai envie de parler. Ensuite je me documente beaucoup sur ceux-ci. Je lis une bonne partie de ce qui existe sur le sujet. Puis je commence à rédiger des idées sur un cahier que je vais enrichir au fur et à mesure. Alors arrive le passage informatique pendant lequel j’écris toute la structure de l’article. Je relis de nombreuses fois pour corriger la syntaxe et les fautes. Il m’arrive de réécrire, d’enlever ou de rajouter des choses. Quand je suis satisfaite de mon travail, je publie.

Pour les articles concernant les tests de produits, je commence par prendre des photos des produits que je dois tester et que je mettrai dans mon article. Ensuite j’effectue la phase de tests (4 ou 5 fois), je rédige mes impressions et ce que j’ai aimé ou non. Puis je finis par faire une vidéo explicative du produit où j’indique mon ressenti et mon avis sur l’objet que j’ai testé. Je l’insère dans le texte et je publie sur tous mes réseaux sociaux.

Tes conseils pour un/une débutant(e) qui voudrait se lancer ?

Le meilleur conseil que je puisse donner est d’être juste et honnête dans le travail de test. Inutile de dire que c’est génial si tu as trouvé le produit complètement naze. Pour les articles de fond, je recommande d’être au minimum bien informé sur les sujets. Il faut que ce soit une passion. Il ne faut pas avoir peur du travail que cela va impliquer.

Le dernier conseil est de soigner la présentation de son blog. Celui-ci doit être beau et agréable à lire. C’est important d’en travailler l’esthétisme et la qualité. C’est une forme de respect pour tous les followers qui vont venir te lire tous les jours. Il faut aussi être régulier dans ses publications et se dire qu’on le doit à son lectorat.

 

Ton Rapport aux Réseaux Sociaux

le rapport aux réseaux sociaux d'Aristochatte, interview.

Aristochatte et les réseaux sociaux

 

Que penses-tu des réseaux sociaux ? Comment les utilises tu ?

J’adore les réseaux sociaux. De nos jours, ils sont essentiels à la bonne communication de ce que l’on produit. Il faut être sur les plus gros et bien penser à travailler à la fois son image et la diffusion de celle-ci. Je suis d’ailleurs tellement fan des réseaux sociaux que je me reconvertis en community manager. J’espère d’ailleurs travailler dans un futur proche pour des marques liées à l’érotisme dans le but de les aider à se développer encore plus fortement.

 

Combien de temps en moyenne chaque jour ?

Je passe en moyenne entre 3 et 4 heures par jour sur les réseaux sociaux. J’y fais de la veille liée à l’érotisme. J’y lis d’autres blogs. Je travaille à alimenter mes propres réseaux et à les développer.

 

Ton réseau social préféré ? Pourquoi ?

J’adore Twitter et InstagramTwitter parce qu’il offre la possibilité de s’exprimer par le biais de 140 caractères sur tous les sujets possibles. Ce qui te force à réfléchir à ce que tu as envie de dire pour que ce soit le plus percutant possible. Là, je teste la beta version en 280 caractères. Je t’avouerais que c’est très bien pour commenter des posts et donner son avis mais je préfère le format court pour poster mes idées.

Instagram parce que c’est absolument génial de communiquer dans le monde entier à travers le publipostage d’images. J’en suis totalement fan. J’adore regarder ce que font les autres.

 

Carte Blanche d’Aristochatte

Grâce à la création de mon blog, j’ai pu développer mes idées et commencer à travailler sur des sujets qui étaient très importants pour moi. Aujourd’hui, je travaille en collaboration sur plusieurs projets qui devraient avoir une vraie influence en terme de féminisme et d’avancée intellectuelle sur la sexualité. Je vais être présente sur le second salon de la littérature érotique qui se tiendra le dimanche 26 novembre à Paris.

Je vais également animer des tables rondes en juin lors du festival EROS FEMINA où je parlerai probablement de la place du corps dans la sexualité. En parallèle, je travaille également sur un projet de livre sur la place de l’éducation sexuelle dans notre société. Je suis aussi ravie d’être l’ambassadrice de grandes marques liées à l’érotisme. D’autres partenariats vont voir le jour aussi sous peu, j’espère qu’ils seront tournés vers l’international car nous avons beaucoup à apprendre de nos voisins européens…

Je remercie tous les gens qui me font confiance et qui me soutiennent ainsi que tous mes followers qui m’encouragent chaque jour à progresser et à avancer vers mes rêves. Merci à mon amoureux sans qui tout cela ne serait pas possible et merci à toi Guillaume pour cette interview intéressante.

la carte blanche d'Aristochatte, interview.

Les tests d’Aristochatte

Un grand merci encore à Aristochatte d’avoir participé à cette petite interview sans prétention.  Vous pouvez la retrouver sur son Twitter (@aristochatte8) et sur son blog (www.aristochatte.com/fr).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.