Notre avis sur le cul

Ce soir je suis une CamGirl, je me déshabille devant mon écran

camgirl

Ce soir je suis une Camgirl.

Ce soir, je me déshabille devant mon écran pour faire naître en toi, ce désir qui te tourmente et que tu as besoin d’évacuer en te vidant de ta semence sacrée.

Ce soir je serais cette femme que l’on désire, que l’on regarde en se caressant mais qui n’est qu’un fantasme, une illusion . Une belle image inaccessible que l’on touche du bout de son âme à défaut de pouvoir tendre la main pour lui caresser le corps.

Ce soir, je vais te faire rêver, toi qui à besoin de mettre dans ta vie autre chose que le quotidien qui te semble si fade.

Je me prépare pour toi mon spectateur, qui bientôt fera sonner mon écran, ton appel ne devrait plus tarder. Je passe ma lingerie noire, celle qui me redresse les seins. J’accroche les agrafes de mon porte jarretelle, une à une, elles s’assemblent sur les rondeurs de mes hanches. Je fais glisser mes bas, le long de mes jambes et je les fixe. J’hésite à mettre des talons, je serais dans mon lit de toute façon.

J’abandonne l’idée des chaussures, je me recoiffe et passe sur mes lèvres, un rouge carmin, brillant, celui qui me donne l’air d’être une professionnelle du trottoir. J’aime bien que tu me vois comme cela, comme une femme qui n’a pas froid aux yeux et qui n’hésite pas à jouer avec les clichés de la société pour te plaire. Car c’est pour ça que tu es là ce soir, pour voir une vraie femme, celle qui offrira à ta vue sa chatte avec fierté et envie.

Plus que quelques minutes, je prend la pièce Maîtresse de ma tenue que j’accroche doucement à mon cou. Tu aimeras me voir ainsi, soumise à ton désir d’homme qui a payé pour s’exalter.

Mon collier est beau, il a des pinces à tétons, que je place avec goût sur les miens, déjà tout dressés à l’idée que tu les vois ainsi, écrasés, palpitants, tellement vivants.

Je mets à côté de moi, quelques jouets car je sais que tu voudras mener le jeu et prendre possession de mon corps à travers eux.

Je suis prête, mon écran clignote, tu es là, derrière, piaffant surement d’impatience, le pantalon déjà à moitié tendu. Je t’imagine raide, pervers, lubrique, excité par la situation. Je clique sur décrocher, déjà toute émoustillée par la situation, je veux que tu me découvre, parée comme une reine du porno qui s’offre à toi ce soir.

J’ai envie de voir tes yeux s’agrandir et ton sourire pervers naître sur tes lèvres et je ne suis pas déçue. Je te découvre à moitié allongé, ta main caressante déjà bien en place, tu sens le désir et l’envie. Je peux te renifler à travers l’écran, tu es ce mâle en rut que j’aime tant, celui qui à besoin de s’accoupler et qui ne s’en cache pas.

Je suis fière de moi, je te fais de l’effet, même à distance, même loin, ta queue se dresse pour moi. Ma chatte se contracte, je me sens envahie par l’envie de toi, de te faire jouir. Je vais jouer avec toi, te réduire à la plus simple marque de l’humanité. Tu seras un homme, juste un homme qui se rince l’oeil et je vais t’en donner pour ton argent.

Ce soir je suis, une Camgirl, celle qui se déshabille pour te faire exploser de plaisir. Je te fais faire le tour du propriétaire, pour que tu puisse regarder ce pour quoi tu vas payer de toi. Je te montre mes rondeurs, mes seins maltraités, ma bouche gourmande, mes hanches larges et mon gros cul, celui que tu voudrais tant posséder.

Je joue avec mon corps, et en bon petit soldat, j’écoute tes envies que je met en pratique. Tu ne seras pas déçu, je suis déjà bien excitée moi aussi.

Je sais que tu veux commencer par cela, alors je me touche partout, enfonçant doucement mes doigts dans ma chatte ouverte et coulante. Je t’entends gémir, j’aime ce son, c’est ça mon vrai prix à moi, ton plaisir, voir ton désir, l’entendre et jouer avec.

J’écarte bien mon cul et le fait palpiter pour t’attirer dans mes filets, pour que tu me dises encore. Je ne te vois pas , mais j’entend ton souffle s’accélérer, je suis sur la bonne voie…..

Je fais couler du lubrifiant sur mon god, puis je me masse avec, je vais posséder mon cul devant toi, comme si c’était toi, je veux que tu vois combien je prend mon temps pour le faire pénétrer, comment il coulisse en moi.

Je veux t’entendre gémir et m’appeler par mon prénom. Je veux que tu me dises de l’enfoncer, plus loin, plus vite, plus fort. Je veux te sentir au bord de l’orgasme et que tu t’imagines que c’est toi qui me baise le cul .

Je crois que je suis douée à ce jeu là, car déjà je t’entends gémir à chaque fois que je l’enfonce. Plus tu m’appelles et plus j’y vais, fouillant profondément mon cul, m’arrachant des gémissements qui m’obligent à me caresser aussi. Je me sens puissante, te dominant de tout mon désir et occupant ton écran de toute la largeur de mon cul.

Ca y est, tu es au bord de la jouissance, alors perverse, je me rapproche un peu plus de l’écran pour être en gros plan. Pour que mon gros cul, plein de ta queue virtuelle ne soit que ton seul horizon. Tu cris mon nom, puis dans un dernier spasme libérateur, tu t’écoules de toute tes forces.

Ce soir, j’étais ta Camgirl, celle qui t’a fait jouir, celle que tu reviendras voir. Ce soir, j’étais cette femme qui offre son corps à la caméra.

2 réflexions au sujet de « Ce soir je suis une CamGirl, je me déshabille devant mon écran »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.