2 réflexions au sujet de « Les Seins de l’AristoChatte »

  1. Vouloir toujours plus de cul est vraiment une grande question, par contre résiner n’est-il aussi un Graal?

    Vous êtes simplement réaliste et vouloir toujours plus, vous entrainent dans une spirale de « destruction », un vortex qui vous enfonce(sans jeux de mots) à votre perte!
    Affectueusement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.