Notre avis sur le cul

La patiente

Tu es dans ma salle d’attente…  Un bonnet en laine crème recouvre tes oreilles et tes cheveux, seules quelques un descendent sur ton visage. Une écharpe assortie fait le tour de ton cou avant de se poser sur le col de ton long manteau noir. De ce dernier dépasse une robe en voile qui laisse voir de jolies jambes nues malgré le froid… Tu aimes sentir le vent froid remonter le long de tes cuisses quand tu te promènes… des bottines à talons pour compléter la panoplie…Et un petit sac à main posé sur tes genoux.  Tes mains croisées l’une sur l’autre par dessus… Tu m’attends… Tu trouves qu’il fait froid pour attendre… Mais alors que tu détailles les affiches de prévention santé sur les murs, ma porte s’ouvre et me voilà qui vient t’accueillir. Je te serre la main délicatement… ou plutôt je te la prends du bout des doigts pour t’inviter à me suivre en te saluant… avec un immense et franc sourire. Comme tu es séduisante… simple et attirante…

Ton parfum m’envoûte déjà… sans parler du son de de tes talons qui claquent délicatement sur le sol…Tu ne peux pas encore remarquer la bosse déformant mon pantalon mais pourtant elle est bien là… Tu rentres dans mon bureau et il fait meilleur entre mes murs… une odeur d’encens des plus douces t’apaise tandis que tu ôtes couvre chef et cache nez; les accrochants avec ton manteau sur le crochet prévu à cet effet… Tu découvres avec une pensée mutine ton large décolleté que tu avais prévu pour moi…
…. Je ferme la porte de mon bureau… Mon coeur bat déjà la chamade… de te voir, t’entendre et te sentir… ce sillon entre tes seins n’arrange rien… sans plus attendre je t’invite à ôter tes vêtements pour t’allonger sur le ventre sur ma table… Tu te lèves et libères tes cheveux qui me semblent planer au ralenti en te regardant… Tu ôtes cette robe en la laissant descendre à tes pieds… ondulant ton corps pour l’y aider… une fois à tes pieds tu es une muse…
Tes courbes de la tête aux pieds s’enchaînent jusqu’à tes talons… un ensemble de lingerie toute transparente … ce regard coquin… et bien évidemment tu te penches en avant pour défaire tes bottines… me laissant largement profiter de ta poitrine… Tu te positionne comme demandée. Un petit coussin sous les pieds pour détendre tes mollets et ton visage dans le trou de la table prévu à cet effet…
Je te demande si tu veux que je pose une serviette sur tes fesses pour ne pas te déranger mais tu te dis à l’aise…et tant mieux me dis je dans ma tête… ce string est un régal… tes fesses y sont magnifiquement présentées… hâte d’y poser mes mains…. comme convenu tu auras le droit à un massage intégral… Mais je commence par les lombaires… mes mains chaudes se posent sur toi et déjà tu frissonnes… je te masse avec intensité et douceur l’intégralité du dos…
Des épaules jusqu’à la naissance de tes fesses… je passe sur tes côtes, le creux des lombaires…. je remonte à tes épaules, déplaçant tes cheveux… de ton cou à tes petits doigts… J’ai bien sûr pris le soin de dégrafer ton soutien gorge… Pour ne pas le salir tu as accepté de le poser sur la chaise… ta respiration se fait de plus en plus forte… Tu sens mes doigts glisser de temps à autre à la limite de tes seins… et tu aimes assez… je m’attarde sur ta nuque… et tu te détends…
Tu te détends comme rarement… ensuite je descends complètement pour reprendre par tes pieds… la voûte plantaire… tes mollets… tes cuisses… jusqu’à tes jolies fesses… je les empoigne généreusement passant des cuisses aux fesses et tu éprouves un plaisir que tu n’imaginais pas…
Je me permets de descendre un peu ton string pour masser mieux encore ces agréables formes et tu m’invites a l’enlever complètement pour être débarrassée de toute entrave à mon massage… Je ne te contrarie pas évidemment et le glisse jusqu’à tes pieds pour te libérer du dernier tissu qui t’habille… Je repose mes mains sur tes mollets et remonte avec force le long de tes jambes… de tes cuisses jusqu’à tes fesses… Tu sembles apprécier…
Tu sembles même apprécier que mes doigts flirtent avec ton sillon car tu écartes les cuisses tout doucement… c’est à peine perceptible mais bientôt je peux voir ton sexe… lisse et déjà luisant… serais tu excitée ?… Je continue mon travail… jouant à te voler des soupirs quand mes doigts frôlent ton sexe ou ton anus… puis sans que tu t’y attendes je glisse un doigt dans ta petite chatte maintenant trempée et tu gémis de plaisir… Mais je me retire aussitôt et te propose de te retourner
Te voilà sur le dos… toute rouge… les jambes légèrement fléchies… Tu me fixes en te mordant les lèvres… et me dis que tu ne veux plus être seule nue… alors je me retourne…. me déshabille.  Mon dos musclé te plaît… mes fesses rebondies aussi… et quelle surprise quand je me retourne… un corps fin et sec et un sexe aussi épais…. déjà gonflé tendu de désir…
Cela fait de longues minutes que je te vois mouiller… je dois te goûter… je viens glisser mon visage entre tes cuisses et sans plus attendre j’enfonce ma langue en toi… Tu es délicieuse… et tu soupires, tu gémis, tu as ta main dans mes cheveux pour m’encourager à te dévorer le sexe… je tourne ma langue autour de ton clitoris, entre tes lèvres… Tu frottes ton sexe contre ma bouche… et je me régale de ton nectar… Tu cries maintenant… Tu m’ordonnes de te faire jouir avec ma bouche
Alors je te mange la chatte de plus belle jusqu’à te sentir te tendre de plaisir… plus un son ne sort mais ton corps s’exprime. Tes doigts serrent mes cheveux et ton corps tremble alors que tu mouilles énormément… tes muscles se relâchent petit à petit… alors que tu retrouves tes esprits….
Alors que tu te remets de mon cuni tu joues avec mon sexe encore bien gonflé… tes petites mains le caressent avant de le saisir plus fermement. Tu commences de lents va et vient et ton visage se rapproche doucement de mon gland avant que ta bouche se pose dessus et le fasse disparaître… quelle sensation agréable que la chaleur de ta bouche sur moi… je caresse tes beaux seins et tu gagnes en intensité dans tes mouvements… ma queue t’excite on dirait et tu me suces avec gourmandise…
Tu joues aussi avec mes boules avec tes doigts… et me suces toujours plus énergiquement… je respire de plus en plus fort et je sens l’orgasme arriver… Tu le sens aussi… Tu t’éloignes de moi et d’épais jets de sperme viennent se répandre sur tes magnifiques seins…  Tu descends de la table et t’appuie dessus me présentant ton postérieur… et tu me demandes de terminer ce que j’ai commencé… je ne tarde pas à reprendre de la vigueur…
Encore toute mouillée, je place mon gland à l’entrée de ton vagin et je m’enfonce en toi… profondément et doucement… nos souffles s’arrêtent un instant et tu me demandes de te prendre fort…. Toujours plus fort… ce à quoi je réponds par de puissants coups de rein… je te prends fort… Mon bassin claque contre tes fesses…. je glisse un doigt dans ton petit trou et tu tends plus encore tes fesses…
Tu adores te sentir prise de toutes parts… je glisse un deuxième pouce toujours en te pénétrant… Tu cries de plus en plus fort… Tu dégoulines de mouille… Ton anus se dilate et tu m’invites bientôt à te sodomiser… Tu me veux entre tes fesses… et j’y rentre sans peine… mes testicules tapent contre ta chatte alors que je t’encule sans ménagement… je te caresse le clitoris et dans un cri partagé on jouit ensemble… Je me repend en toi alors que tu te cambres de plaisir….
Les yeux vitreux tu te rhabilles et me remercie pour ce massage….Te rajustant avec raffinement…Puis tut ‘en vas comme tu es venue, belle et lumineuse, sans un mot ni un regard pour moi.

2 réflexions au sujet de « La patiente »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.