La CUL_ture de l'Art

Ma soirée au 1er Salon de la Littérature Erotique

vera_la_cochonne

Créer le premier salon de la littérature érotique c’est vouloir partager avec le plus grand nombre, une réalité qui nous concerne tous et toutes. C’est un très beau parie qu’a relevé Flore, la créatrice des « Ecrits Polissons », en réunissant dans une galerie d’art, la crème des auteurs parisiens.

L’idée lui est venue en constatant que l’érotisme ne sortait jamais d’un certain cadre alors que nous avons tous des fantasmes et qu’ils font partis de notre vie de tous les jours. C’est armée de cette conviction qu’elle s’est lancée dans cette belle aventure en m’y invitant comme artiste burlesque pour animer une fin de soirée qui serait sans doute à inscrire dans les annales parisiennes.

J’ai rendez-vous à 18 heures à la galerie « Art en Transe », 4 rue Roger Verlomme, 75003 Paris. Quand j’arrive, ça à l’air déjà bien plein, il y a la queue jusqu’à dehors et je dois attendre un petit moment afin de pouvoir rentrer .

Quand j’accède enfin à l’intérieur, je rentre tout doucement dans ce bain de foule et j’hume l’atmosphère pour en sentir toutes les vibrations.

salon-erotique

Il y a une très bonne ambiance, les auteurs sont répartis dans l’ensemble de la galerie qui abrite la toute dernière exposition d’Alex Varenne (Strip-art jusqu’au 4 décembre) le très grand dessinateur de BD érotiques. Une exposition  sous influence asiatique qui s’accorde parfaitement avec l’esprit de cette soirée: légère, intense et bien sur totalement érotique.

Je pars m’habiller dans une petite pièce et j’enfile ma tenue de Nerd un tantinet BDSM, une belle tenue sponsorisée par mon Partenaire Espace libido, qui m’a envoyé pour cette soirée une nuisette noire en dentelle, aux manches longues. Elle est tellement sexy que je suis obligée d’enfiler par dessus un corset en cuir car la gérante de la galerie « tique » un peu en me voyant. Puis je rajoute l’accessoire qui fait tout et qui permettra à mes followers de me trouver : Ma belle paire de lunettes rose Barbie.

Je suis sur le terrain, un petit questionnaire à la main, chargée de cadeaux Union Magazine à distribuer aux visiteurs. Pour gagner, ceux ci doivent répondre correctement à trois questions. C’est un jeu amusant qui me permet de circuler entre les tables et d’aller saluer les auteurs que je connais.

salon-erotique-1

Me voila face à Julia Palombe et son nouveau livre « Au lit citoyens »(Editions Blanche, Hugo et Doc, 9,99 euros), toujours aussi pétillante et pleine de projets, elle me dédicace et m’offre son manifeste contre la société de la mal baise et m’explique qu’elle donnera bientôt des conférences dans les écoles pour éduquer les jeunes. Julia prépare la relève  !!!

A côté d’elle se trouve La mystérieuse Octavie Delvaux, auteur aux éditions la Musardine, qui dédicace à son public « Sex and the kitchen« , « SEX in the TV » et son très beau « A coeur Pervers »

Un peu plus loin est installé Arthur Vernon, le prophète du sexe récréatif qui veut désacraliser le sexe pour nous enlever ce poids moral qui nous plombe la vie. Je suis assez d’accord avec sa théorie et je repars avec son nouveaux livre » l’amour, la vie, le sexe » publié aux Editions Tabou, 13 euros, qu’il m’offre et qu’il me dédicace, je suis comblée.

Je continue à offrir mes cadeaux et je tombe sur Miss Kat auteur, qui est venue accompagnée de Mister Z son mari et photographe. J’en profite pour lui demander une interview pour le blog et de lui parler de Chaki, son chat qui doit absolument s’asseoir sur mes genoux . Il y a aussi Charlie , de Charlie Live Show et du LSF Morning, aussi sympathique en vrai que derrière son clavier.

salon-3
Secrets de coquine

Que de beau monde ce soir, j’aperçois au loin La belle Secret de Coquine, qui à fait un formidable travail sur l’exposition d’Alex Varenne. Allez rapidement visiter son site , vous allez adorer !!!!

B Sensory est aussi présent, Brest est dans la place avec son magnifique concept d’histoires érotiques connectées à un sextoy, le « little Bird ». Je suis sûre que l’expérience doit être totalement exaltante, je n’ai pas encore testé mais j’espère bien le faire prochainement.

salon-4
Eve de Candaulie

J’écoute les conférences qui sont données  par les auteurs et je vois arriver la belle Eve de Candaulie dont le public est nombreux et totalement conquis par ses mots. Toute de rose vêtue, elle enchante la salle de sa présence. Je discute avec elle de notre vision de la sexualité et elle m’offre à son tour son livre pour que je puisse vous en parler ici. « L’infidélité promise » aux éditions Tabou, 16 euros

Je rencontre aussi plein de mes followers et c’est un plaisir de voir qu’ils me suivent, merci à eux de lire ce que j’écris et de leur gentillesse.

Puis la soirée se termine, les derniers visiteurs s’en vont et comme une apparition dans mon champ de vision, vient s’imprimer en superposition de tout le plaisir que j’ai déjà pris : Alex Varenne. C’est alors l’occasion pour moi de lui dire combien j’admire son travail et de le remercier pour tout ce rêve qu’il m’ apporte à chaque fois que je pose mes yeux sur une de ses oeuvres. Il me dit qu’il est touché par mes mots et qu’il a toujours autant de plaisir à créer.

Je reste sur ces bonnes paroles, j’embrasse Eve de Candaulie, Flore, et je file prendre le métro avec Secrets de coquine. On rigole encore un peu et on se promet de se voir très vite. Elles sont vraiment chouettes mes soirées parisiennes.

2 réflexions au sujet de « Ma soirée au 1er Salon de la Littérature Erotique »

  1. C’était vraiment cool de te croiser là bas, en plus dans une si jolie tenue. Mesdames et messieurs qui découvrez le blog à travers cet article, je vous conseille de continuer à l’explorer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.