Le candaulisme, une pratique pas si simple que cela

Dessin de Joyce Lee

Le Candaulisme dont nous avons tous et toutes entendu parler est une pratique complexe dont on connaît au fond que très peu de détails.

J’ai donc envie, à travers cet article, de vous ouvrir les portes de ce monde afin que vous puissiez y voir plus clair et pourquoi pas vous y adonner en toute sérénité.

Mon aventure avec le Candaulisme a commencé avec la charmante Eve de Candaulie, prêtresse incontestée de la matière en France. Eve qui possède un mari formidable et complice, pratique ce mode de sexualité depuis de nombreuses années maintenant et vient de sortir un livre dédié au candaulisme qu’elle a eu la gentillesse de me faire parvenir. Elle n’hésite pas à dire que le Candaulisme est pour son couple une manière de faire leur bonheur quotidien.

Ce que j’ai appris d’essentiel en lisant ce livre c’est que le Candaulisme est de l’infidélité consentie et organisée. Il faut que l’envie de voir ou savoir son ou sa partenaire avec une autre personne naisse en soi.

Lors des rencontres sexuelles, vous pouvez regarder ou non, vous pouvez être autorisé ou pas à participer et vous pouvez être humilié parce que ça vous excite ou pas.

Pas de règles strictes comme dans le BDSM mais des lignes de conduite qui sont propres à la pratique. Comme la communication qui est essentielle dans ce type de relation, la confiance absolue en l’autre et une absence de jalousie qui est primordiale au bon déroulement des choses.

Attention cependant à ne pas tout mélanger ou confondre. Tous les maris candaulistes ne sont pas cocus tout dépend de ce que pratique le couple. Certains aimeront ce statut et le revendiqueront (Cuckolding) et pour d’autres le fait de consentir à l’infidélité les excluront d’emblée du titre de cocu (hotwifing).

Si vous voulez en savoir plus sur le sujet et apprendre à pratiquer correctement, vous pouvez vous procurer: « Osez le Candaulisme » aux éditions La Musardine

Si le candaulisme est l’une des paraphilies les plus recherchées de notre temps, il n’en demeure pas moins que cela reste un travail quotidien à faire au sein de son couple pour la vivre avec sérénité. J’ai toujours pensé de mon côté qu’on ne pouvait pas improviser ou imposer à l’autre des choses sans qu’une véritable discussion soit mise en place au sein du couple.

J’ai donc mené mon enquête auprès de plusieurs couples de pratiquants pour voir quels étaient leurs avis sur le sujet. J’ai été surprise de voir que les réponses que j’ai reçu venaient quasi toutes des hommes.

Ils étaient tous fiers de m’expliquer que ce mode de sexualité avait donné de l’ampleur à leur vie de couple et apporté de la liberté ou il n’y en avait peut-être être pas forcément avant. Certains m’ont expliqué que ça avait relancé leur sexualité et pimenté leur imaginaire érotique.

Pour d’autres, le candaulisme était simplement une étape de leur sexualité, étape agréable et bien vécue mais qui ne serait sans doute pas définitive.

MrSirban mari de la célèbre Amante Lilli m’a fait le plaisir de témoigner sur leur vie candauliste. Il m’a expliqué qu’après avoir vécu une heureuse vie libertine plus jeune il en est arrivé à la conclusion qu’il lui manquait quelquechose pour être totalement satisfait.

Sa rencontre avec son épouse lui a permis de s’orienter vers une vie candauliste extrêmement heureuse et satisfaisante pour eux deux.

Je vous partage un petit morceau de son temoignage :

« Voir ma femme si belle à mes yeux, si chère à mon cœur, entourée par tous ces hommes qui la désirent a été une révélation. De la voir les faire jouir, leur donner du plaisir cela fait d’elle une déesse. Il n’y a aucune jalousie, simplement du plaisir partagé. Mon excitation est maximale quand elle perd la tête dans les bras d’un autre homme. »

Il nous rappelle cependant que cela n’est possible que grâce à une confiance 100% mutuelle et absolue entre eux.

Toutes ces expériences sont formidables à lire et à écouter mais est-ce que cela se passe toujours aussi bien dans tous les couples ?

Je voulais partager avec vous ma propre expérience de la chose et insister sur le fait que les deux membres du couple doivent être en accord sur tout.

Quand mon partenaire s’est découvert des tendances candaulistes et m’en a fait part j’ai écouté ses envies mais je savais que les miennes étaient tournées vers le BDSM.

J’ai tout de même essayé de tenter l’aventure et nous nous sommes inscrits sur un site de rencontres libertines afin de favoriser les échanges. Il n’est jamais difficile de trouver des personnes prêtes à se retrousser les manches pour participer à vos envies . En revanche ce qui est beaucoup plus difficile c’est de se départir de sa jalousie et son instinct de domination.

Quand j’ai commencé à parler à des candidats potentiels des disputes ont éclatées. Je n’étais pas assez transparente, ni assez franche ni je ne sais pas quoi d’autre mais en tous les cas le constat était clair pour moi. Ce n’était pas fait pour nous.

L’humain est compliqué et souvent contradictoire et il ne veut pas renoncer à ce qui le titille au plus profond de lui même. Mon partenaire a donc persisté dans cette voie au détriment du couple que nous formions alors que j’avais été très explicite sur le fait que ce n’était pas fait pour moi.

La séparation fut inévitable avec ce sentiment très désagréable que le fantasme avait été plus fort que la réalité de ce que nous étions à deux.

Faites attention à vous et n’oubliez pas de communiquer. Nous avons tous et toutes des fantasmes et c’est normal mais devons nous à tous prix les réaliser pour être heureux ? De cela je suis moins sûre.

La candaulisme reste une paraphilie que je respecte comme toutes les autres, je suis seulement consciente que nous ne pouvons pas adhérer à tout malgré une ouverture d’esprit large et bienveillante.

Ne vous culpabilisez pas si vous ne pouvez pas répondre à toutes les envies de votre partenaire, c’est normal, une bonne communication devrait suffir à dissiper tous malaises. N’en voulez pas à votre autre s’il ne peut pas aller dans votre sens, nous sommes tous différents et c’est ce qui fait notre richesse au sein du couple.

Default image
Iza
Web-media traitant de toutes les formes de sexualité. Testeuse de lingerie et sextoys.

Leave a Reply

More in Notre avis sur le cul
Le sploshing ou le fétichisme de la nourriture

Je reprend la saison des articles en vous faisant découvrir aujourd'hui une pratique sexuelle qui s'apparente à la famille du...

Close