Feuilleton de l'été

Melanie, la cagole du nord

cagole

Pendant que vous êtes tous allongés sur la plage à siroter des cocktails plus fantastiques les uns que les autres, moi je suis au travail  à gérer une équipe de 10 filles qui ont toutes une vie intime plus au moins licite que je découvre chaque jour davantage et dont je vais vous livrer pendant tout le mois quelques  bribes.

La plus extraordinaire de toute est Mélanie. Si vous visualisez ce qu’est une cagole du sud et bien multipliez tout cela par 10 et imaginez vous une super cagole qui vient du Nord-Pas-De-Calais. Improbable n’est ce pas et bien pourtant si, je vous le confirme la cagole est nationale et bien vivante.

Mélanie est grande fine et brune. Elle a un accent du Nord indéfinissable, un mélange entre Dany Boon et François Damien, version féminine. Son style est particulier, elle adore tout ce qui brille et qui coûte cher. Elle vénère kim Kardashian qui est son modèle absolu et se régale de tous les potins des journaux people. C’est une véritable encyclopédie du star système. Elle sait tout sur tout, sauf sur ce qu’elle devrait savoir et nous abreuve d’informations inutiles tout au long de la journée, en parlant, parlant et parlant encore. Il m’arrive de la voir se parler toute seule lorsqu’elle a fait fuir toutes ses collègues qui n’en peuvent plus.

Mélanie est mère célibataire. Elle à été bercée aux séries américaines et a appelé son fils Dextter parce qu’elle aimait bien la tête de l’acteur qui jouait un tueur en série. Mais comme elle voulait franciser tout cela ou être encore plus originale, je ne saurais vous dire, elle a rajouté un second “T” au prénom de son fils.

Mélanie n’a aucune autorité sur Dextter, elle se contente de le regarder en soupirant d’aise et en se demandant encore comment elle a pu faire un enfant aussi beau. Dextter est son joli accessoire qu’elle nous ammène de temps à autre et qui tel un psychopathe nous démonte le magasin en moins de temps qu’il vous faut pour avaler votre salive.

Mélanie ne sort qu’avec des mannequins ou des chefs d’affaires. Elle possède une stratégie bien particulière qui consiste à repérer si le gars porte une alliance ou pas.  S’il en porte un, elle considère qu’elle à toutes ses chances puisqu’elle est très douée, selon elle, pour vidanger les trop plein d’envies. Le cul c’est son domaine, et elle compte bien utiliser le sien pour obtenir tout ce qu’elle veut.

Le dernier “chef d’affaire ” qu’elle a dragué avec sa super technique est son dentiste. Elle avait élaboré un plan très précis qui consistait à se mettre à pleurer au bruit de la roulette. Elle m’avait dit que le gars ne pourrait que craquer pour elle et qu’il la prendrait dans ses bras pour la consoler. Car bien sur tous les dentistes sont beaux et sexy c’était bien connu sauf de moi visiblement.

Quand elle est revenue de son rendez vous, elle avait la bouche de travers et bavait sans discontinuer. Sa bombe sexuelle de dentiste, avait eu pitié d’elle et suite à ses larmes, lui avait fait une anesthésie bien musclée. Il n’avait pas oublié de lui donner un autre rencard, en la soulageant au passage de 67 euros pour ses bons services. Mais Mélanie avait la foi et il finirait par tomber pour elle, c’était sur, ce n’était qu’une question de couronne et de détartrage. Elle l’aurait un jour !!!!

Mélanie n’a jamais d’argent, enfin jamais pour remplir son frigo ni pour payer en temps et en heure sa nourrice. Elle en a pour s’acheter des bodys sexy , des cigarettes et pour se faire poser des faux ongles fluos tellement longs qu’ils l’empêchent de taper les montants des achats des clients sur le terminal carte bleue. Les longs ongles sont le symbole de son coté tigresse me dit-elle, et les hommes adorent se faire griffer le dos version charpie, ils n’osent juste pas le dire aux femmes mais elle, le sait. Sa longue expérience des hommes est là pour en attester

Pour trouver les fameux mannequins dont elle nous parle quotidiennement, Mélanie passe ses weekend en boite de nuit, meilleur endroit selon elle pour se faire voir et pécher un gros poisson. Sa technique bien rodée est de ne pas porter de culotte et de boire deux ou trois verres qu’elle se fait offrir par le premier looser qui voudrait bien la sauter. Elle pense que cela lui confère une réelle plus-value. Dés qu’elle a repéré le “mannequin” de son choix, elle se met à rejouer la fabuleuse scène ou Sharon Stone croise les jambes car elle sait que c’est cela qui va faire venir le gars à elle. Sa chatte est addictive; sa chatte est son troisième oeil, sa chatte sent les choses et quand sa chatte la démange, elle sait que c’est le gars qu’il lui faut.Comme elle me le dit tout le temps son instinct est dans sa chatte.

Mais elle ne doit pas savoir pécher correctement car elle finit bien souvent avec le videur qui lui explique dans sa voiture, comment trouver le bon client en la prenant en levrette et en se faisant sucer. Le videur est son lot de consolation et puis comme elle me l’explique, cela lui permet de rentrer en boîte gratuitement.

Mélanie m’explique que la vie est courte tous les jours mais qu’il faut savoir en profiter. Par contre, elle ne peut pas travailler le soir car elle habite loin, ni le matin car elle n’arrive pas à se lever en temps et en heure. Pour elle la vie consiste à se faire belle et à trier sur le volet les hommes afin de trouver celui qui pourra lui apporter le confort qu’elle attend. Car elle mérite un prince charmant plein d’argent, ça elle le sait depuis toute petite.

Il y a peu de temps, un très beau jeune homme est venu la chercher, visiblement très amoureux, il n’avait de yeux que pour elle, prêt à tout pour la satisfaire. Mais comme elle me l’a dit plus tard, elle l’a quitté car il avait les oreilles décollées, ce qui n’allait pas avec son style. De plus, il était balance et du coup il manquait de conversation, elle ne voulait pas s’embêter avec un homme qui ne correspondait pas a ses attentes et qui voulait s’engager avec elle.

Elle ce qu’il lui faut c’est un scorpion, sa chatte le lui dit et comme sa chatte est parole d’évangile …….

 

Une réflexion au sujet de « Melanie, la cagole du nord »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.