Mon cinema du cul

Adopte un Jules.com

Adopte un Jules.com

A l’heure ou nous sommes de plus en plus seules, de plus en plus connectées et à la recherche de l’amour, comment réussir à trouver l’homme de notre vie et surtout à le garder ?

Voici ce que nous permet de découvrir l’excellente pièce D’Elisa Valentin “Adopte un Jules.com” que je suis allée voir Mardi soir à la Comédie République, non pas en tant que célibataire, puisque que j’étais accompagnée, mais avec l’envie de voir ce que ce trio de nanas pouvait dire sur scène à propos de notre statut de femme rêvant de vivre et de trouver l’amour éternel.

Je n’ai pas été déçu, la pièce démarre tambour battant avec un personnage haut en couleur et fort en gueule, Clara, qui explique à la salle que c’est une pièce pour les célibataires et que tous les couples qui sont présents ce soir se sont trompés de registre et d’endroit ou passer la soirée. Dans l’entrefaite arrive, Marie, la catho coincée, personnage très expressif qui ne manque pas de me faire rire, tant par ses répliques que par son visage très expressif. Elle sera le personnage tampon de la pièce surtout quand on voit surgir Kitty, la cagole blonde, super open qui on le sent à déjà des heures de vols à son compteur et qui en est fiére (#easylife)

Les trois jeunes sont assez représentatives de leur époque, j’arrive même à me reconnaître un peu dans les trois, et vont s’amuser avec les clichés féminins, poussant le vice à se moquer d’elles même tout au long de la pièce.

Le spectacle nous propose 10 leçons pratiques pour arriver à nous retrouver mariées avant la fin de l’année. Il s’agit selon elles de respecter tout un rituel implacable qui nous conduira inévitablement vers l’engagement total de notre bien aimé, même si celui ci aime le foot et ne se lave pas forcément partout.

Nous apprenons donc comment faire une bonne annonce sur un site de rencontre, accepter des rendez-vous, paraître naturelles et dégagées, ne pas répondre tout de suite aux SMS, ne pas coucher le premier soir, s’épiler, être sexy, rencontrer la future belle mère et se la mettre dans la poche, convaincre le gars de nous demander en mariage, dire oui.

Les dialogues sont drôles et bien trouvés mêlant plein de références bien ancrées dans notre époque, la pièce est portée par l’énergie des trois comédiennes qui ne lésinent pas à mettre le paquet pour faire rire leurs spectateurs. Une mention spéciale au personnage de Marie qui à lui seul arrive à faire rire toute la salle, tant il est décalé par rapport aux deux autres.

J’ai passé un très bon moment et j’ai bien ri tant les clichés sont parfois forts mais pourtant si vrais. Mon personnage préféré est bien évidement celui de kitty, la blonde délurée qui ne comprend pas tout mais qui lance des Hastags à tout bout de bras, parce que ça fait partie de sa vie et par glissement de la nôtre aussi quand on y réfléchi bien. #jesuisunefille

Mais ma réplique préférée, restera incontestablement le RAP de Marie et son ” Vas y Michel, tape bien au fond, je suis pas ta mère !!!” parce que ça j’ai rêvé de le dire plus d’une fois à certains de mes amants qui y allaient plutôt doucement à mon goût.

Je vous conseille d’aller voir cette pièce et de vous y amuser autant que moi, parce que rire est la meilleure façon d’accéder à un plaisir sain et puissant .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.