Travail d'auteur

Ton odeur d’Homme

odeur8jui

L’absence à ses raisons contre lesquelles on ne peut pas toujours lutter. La distance ça n’aide pas mais ce n’est pas le pire que j’ai à gérer loin de toi . Moi ce qui me manque, ce qui me fait défaillir à l’intérieur de moi et ce dont j’ai du mal à me passer, c’est ton odeur et ton goût d’homme à toi.

Je vis dans un univers ou les odeurs sont aussi importantes que les couleurs. Elles me font rêver, me transportent dans d’autres mondes. Tu sais ceux ou la terre n’est pas vraiment ronde. Ceux ou l’on peut s’aimer et s’exprimer avec liberté. Je vois la vie comme un grand kaléidoscope, ou les petites perles qui se rassemblent forme de jolis paysages dont je ne me lasse jamais.

Les odeurs c’est un peu pareil, elles portent avec elles toute une vie, tout un univers. Si tu as le nez assez éduqué tu peux même deviner tout de quelqu’un qui n’est pas toi mais dont tu pourrais citer tous les faits et gestes de la journée comme si tu les avaient vécu . Les odeurs sont le sel de notre vie, souvent elles nous ressemblent, se mêlant à nous pour ne faire plus qu’un et délivrer des messages à ceux qui nous entourent.

Il ne m’a pas fallu longtemps, le jour ou je t’ai rencontré pour la première fois, pour savoir que ton odeur d’homme me ferait vaciller le cœur. Il battait déjà à 1000 à l’heure, heureux de mettre une image sur cette voix si souvent entendue dans mon téléphone qui pourtant ne captait pas bien et que je collais très fort à mon oreille pour ne pas en  perdre un seul morceau .

Le souffle de ton odeur d’homme vint se poser sur moi avec fureur et passion, de la même façon que ce premier baiser que tu me donnas dans le métro et qui me laissa folle de désir pour toi et ton corps.

Animale et meurtrière, elle se distille autour de toi dès que tu fais un pas, attaquant avec férocité les gens qui t’entoure et qui ne comprennent pas encore qu’ils seront eux aussi séduit par cette suave décoction.

J’aime ton odeur, elle est le signe que tu es là, prés de moi, elle m’enveloppe toute entière s’insinuant dans  les pores de ma peau et s’y lovant car c’est ici qu’est sa vraie place, au cœur de mon être.

Tu as une odeur d’homme sensuelle, fraîche à certains endroits et fortes à d’autres, les effluves qui sortent de toi savent se mêler avec distinction à l’ambiance du moment . Je peux alors te sentir à tout instants. De loin ou de prés, je laisse traîner mon nez dans l’espace que tu occupes et j’inspire bien fort, pour chercher la moindre petite trace de toi, celle qui je sais viendra me secouer de l’intérieur et me poussera vers toi, encore et encore.

Plus que tout, j’aime l’odeur intime de ton corps, celle que tu dégage quand tu es plein de désir pour moi . J’attends toujours avec impatience le moment ou tu enlèves tout ce qui te recouvre, pressé que tu es de te serrer contre moi. Cet instant magique ou ta peau chargée encore de la chaleur de tes vêtements vient se poser contre la mienne avec douceur.

Dans ces moments là, ton odeur d’homme est puissante, forte et entêtante, je la sens de partout, dans ton cou, sur ton torse, en dessous de tes bras. Elle m’envahit, me bouleverse et me renverse. Elle vient s’écraser sur moi, sans scrupules et sans avertissement, me laissant faible et étourdie, tout d’un coup ouverte à un plaisir que je connais mais dont je ne me méfie jamais assez de la puissance.

La quintessence de ton odeur d’homme, la plus puissante et la plus raffinée se trouve dans ton intimité. Mêlée à tes poils, elle s’épanouie tranquillement sortant de ta queue humide d’envies et coulant sur tes cuisses. Je ne peux m’empêcher  d’y plonger la tête, posant mon nez à même ta toison et la fouillant avec celui ci. Il y a des plaisirs extrêmes dans la vie, celui ci est un des miens dont je ne veux plus jamais me défaire.

Je te respire chaque millimètre à plein nez, comme une machine surpuissante qui n’oublie aucun recoin. Je ne peux me détacher de cette odeur qui me rend mon statut de femelle en chaleur, prête à tout t’offrir pour être marquée au fer rouge par cet élixir d’amour.

Je voudrais la boire et la transformer en parfum d’homme que je porterais en toutes petites gouttes sur mon corps, pour ne jamais oublier combien elle est vitale à ma vie et à mon bien être. Je me vois déjà en déposer au creux de mes poignets et les renifler inlassablement pour me remplir de toi et de tes pensées. Je veux en être recouverte et m’y baigner, nageant dans la volupté de cette odeur que j’ai fait mienne et qui déjà m’appartient bien plus qu’à toi.

J’aime ton odeur d’homme, sucrée, salée, intime et pleine de désir et je ne pense plus désormais qu’a ta prochaine venue pour enfin te respirer à nouveau.

2 réflexions au sujet de « Ton odeur d’Homme »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.