Comment dominer votre partenaire à l’aide du Face-sitting ?

Illustration de @petite_boheme

Aujourd’hui j’avais envie d’écrire un article pour toutes les femmes qui voudraient prendre le pouvoir dans leur vie sexuelle mais qui n’ont pas encore réussie à passer le cap ou tout simplement à verbaliser leurs envies.

Vouloir prendre la main et mettre du piment dans sa vie intime est tout à fait normal et il est important dés le début d’être Ok avec cette idée. Peut-être que c’est souvent votre conjoint.e qui domine dans votre quotidien mais s’il y a bien un endroit ou on peut faire basculer les choses c’est dans la chambre à coucher (ou n’importe où, ou vous vous sentez à l’aise pour avoir des rapports sexuels)

Pour y arriver et vivre un vrai moment de plaisir, une technique ancestrale qui a fait ses preuves au fil des ans est à votre disposition, il s’agit du Face-sitting appelé aussi le Queening.

C’est quoi le Face-sitting ?

C’est un art ancien dans lequel la femme frotte son sexe ainsi que son anus contre la langue, les lèvres et le nez de son partenaire, qui est à ce moment là son subordonné. Pour recevoir ces caresses, elle s’assoie sur le visage de son amant et entame une chorégraphie sensuelle dont elle est la seule maîtresse. Elle donne à ce ballet orgasmique le rythme et l’intensité qu’elle souhaite. L’homme quand à lui est là pour donner le meilleur de lui même et offrir à sa Domina du moment une véritable onde de plaisir.

Cette pratique était utilisée par des femmes de classes sociales élevées, en l’absence de leurs maris, avec des esclaves ou des serviteurs masculins, afin d’avoir du plaisir sans risquer de tomber enceintes.

On la retrouve dans des dessins de l’Egypte ancienne mais aussi dans les cultures japonaise, chinoise, indienne, européenne médiévale , victorienne et bien d’autres. (Cf l’Urban Dictionary)

Je ne sais pas pour vous, mais moi cela me plait de voir que nos ancêtres féminines n’étaient pas aussi naïves que l’histoire à bien voulu nous le faire croire. Le Face-sitting est même devenu un fétichisme pour certains hommes qui sont prêts à payer pour recevoir cette domination féminine.

Cette pratique s’est également développée dans le BDSM auprès des hommes qui aiment la soumission mais elle reste avant tout très inclusive et ouverte à tous les genres. Si vous êtes une femme qui pratique, on parlera de Queening, si vous êtes un homme ce sera du Kinging.

Cela se pratique comment dans la réalité ?

Illustration @regards_coupables

Comme pour toutes les pratiques sexuelles peu classiques, il y a forcément des questions pratiques qui font surface. C’est Ok pour tester de nouvelles choses et prendre le dessus mais comment le faire le plus sereinement et sécurisant possible ?

Et oui, s’accroupir au dessus de la tête de chéri ce n’est pas le plus dur en soi mais s’asseoir sur son visage c’est aussi risquer de l’étouffer si on y va de bon coeur en se laissant complétement aller.

Cette question étant légitime et pleine de bon sens, le mieux pour commencer c’est d’y aller en douceur en ayant le total consentement de chéri. Je vous conseille de trouver un endroit confortable ou vous êtes à l’aise pour vous allonger. Détendez-vous au maximum car quand on est stressé il est quasi impossible de lâcher prise.

Après, c’est chacune sa technique, certaines seront plus à l’aise en équilibre au dessus de la tête de chéri, pour d’autres s’asseoir sera bien plus confortable. Pour éviter de l’étouffer et qu’il puisse vous prévenir quand vous exercez une pression trop forte, il peut mettre ses mains sous vos cuisses afin de vous surélever quand il en a besoin. C’est super efficace, facile et pratique.

Moi j’aime bien le pratiquer dans mon lit en m’accrochant au montant de celui-ci, ainsi je peux contrôler mes mouvements et me laisser aller vraiment sans peur de blesser l’autre. Effets grisants et plaisir sont au rendez-vous.

Quels sont les bénéfices de cette pratique ?

Longtemps considérée comme le sexe faible n’ayant ni désirs ni de libido, les femmes reprennent le pouvoir et confiance en elles grâce à cette position. Elles inversent le rapport sexuel qui est traditionnellement centré sur la pénétration vaginale en le focalisant sur la stimulation du clitoris.

Cette pratique permet également aux femmes de prendre de l’assurance et de briser les tabous liés au clitoris, à la forme de leurs sexes et aux odeurs qui sont souvent des freins à l’épanouissement sexuel.

Enfin cette pratique permet d’apporter plus d’égalité dans le couple et dans les rapports sexuels et offre la possibilité de découvrir de nouveaux horizons pour les deux partenaires.

Image par défaut
Iza
Web-media traitant de toutes les formes de sexualité. Testeuse de lingerie et sextoys.
Publications: 253

Un commentaire

  1. En tant qu’homme cet pratique/position est pour ma part très jouissif, être réduit à une sorte d’objet sexuel est très excitant et voir ma chère et tendre ne se soucier que de son plaisir me rend fou.
    Mais oui il faut faire attention à ne pas se faire étouffer

Laisser un commentaire