Les conseils Sexo de L'AristoChatte

Comment bien lécher le cul d’un homme ou l’art de l’anulingus

 

Aujourd’hui j’ai envie de vous donner quelques techniques pour bien faire un Anulingus à votre homme.

Non ne faites pas cette tête là, je vous vois. C’est une pratique très agréable que l’on peut recevoir et donner en toute quiétude à chacun des partenaires du couple. Elle n’appartient pas qu’au domaine pornographique loin s’en faut et elle est même historique. On la pratiquait déjà sous l’antiquité et c’était même une pièce de choix.

Certes cette pratique n’est pas dans le top 10 des choses que l’on vous conseille de faire absolument à l’autre de nos jours mais elle mérite une place toute particulière. Vous auriez bien tord de vous en priver, en tous les cas, au nom de vieilles croyances populaires.

 

Laissez tomber vos préjugés

Tout d’abord commencez par vous éloigner de vos idées reçues. Tout est bon dans la sexualité même ce qui se trouve entre les fesses de votre partenaire.

Nous savons désormais que l’anus est une zone fortement érogène (merci la science) qui mérite donc d’être stimulée, elle aussi. Pourtant elle ne semble pas être une destination de choix chez les couples et ce a cause de croyances populaires qui n’ont pas lieu d’être.

Non ce ne sent pas mauvais. Si votre partenaire à une bonne hygiène vous ne prenez aucun risque à ce niveau. Normalement l’odeur de l’autre est assez excitante mais si vous avez des réticences à aller visiter cette arrière cour, vous pouvez toujours l’essuyer juste avant avec une lingette intime.

Non votre homme n’a pas forcément des tendances homosexuelles parce qu’il aime qu’on lui lèche le cul. Il a juste compris que cela lui donne beaucoup de plaisir et il ne voit pas pourquoi il devrait passer à côté.

Vous voyez une fois qu’on a démystifié certaines choses, on se sent tout de suite beaucoup plus à l’aise avec le concept.

 

Mettez vous en condition

Une fois que vous avez dépassé le stade “beurk c’est sale et bizarre”, discutez en avec votre partenaire pour comprendre ce que vous pouvez faire pour vous donner mutuellement du plaisir par ce côté là. Parce que votre tour va aussi arriver, soyez en sûres.

Soyez détendue et calme. Vous allez seulement rajouter une corde à votre arc et non pas escalader le Mont Everest. D’ailleurs on ne vous demande pas de devenir triple championne du monde de l’exercice, juste de vous y adonner avec plaisir.

 

Prenez du plaisir et amusez vous

Le vrai but est ici de s’initier en douceur et de prendre du plaisir à le faire. Les fesses sont une partie très érotique du corps féminin et masculin.

Choisissez la position qui vous convient le mieux, il y a en plusieurs mais c’est à vous de voir ce qui est le plus confortable pour vous, pas question de vous faire un torticoli.

Puis commencez par les caresser (ses jolies fesses que vous aimez tant) et laissez vous aller. Il suffira juste de rapprocher vos doigts de la cible puis votre langue. Lubrifiez bien quand même avec votre salive car il n’y a rien de plus désagréable que de venir griffer cette zone avec vos jolis ongles. (je parle en terme d’expérience, ça fait tout de suite retomber le jeu et venir la mauvaise humeur)

Une fois les fesses bien écartées et les gémissements de plaisirs de l’autre,vous verrez que vous deviendrez une vraie pro du coup de langue bien placé. (Vous pourrez même le faire les yeux fermés)

Pour les plus téméraires d’entre vous, n’hésitez pas à y enfoncer la langue et à imiter un va et vient avec celle-ci. C’est juste divin.

Pour les plus gourmandes, enfoncez y votre tête et dévorez lui littéralement le cul  avec application et dévotion.

 

Mon expérience personnelle de l’anulingus

Vous voyez souvent dans des pornos des hommes la pratiquer avant la sodomie et lorsqu’il s’agit des femmes c’est plutôt dans des actes de soumission et d’humiliation.

Rien de tout cela pour moi, bien au contraire. C’est une de mes pratiques favorites. Loin d’être timide, je suis plutôt une goulue dans cet exercice que je vois comme une oeuvre d’art. (L’art est partout qu’on se le dise)

Je m’y suis mise assez naturellement dés lors que j’ai vu que ça faisait du bien à mes partenaires.

Avec mon Maître, c’est l’extase. Je sais combien il aime cette pratique et je ne m’en/l’en prive aucunement.

J’adore la combiner avec la fellation avec laquelle je commence pour finir par son anus. Je trouve que c’est d’autant plus jouissif quand sa queue est déjà bien dure.

Je commence par des petits léchages tout en douceur puis j’appuis en passant ma langue bien à plat sur son anus.

Quand je sens que la température de son corps à changé j’enfonce de plus en plus vite ma langue dans son cul et j’aspire celui ci comme si je lui faisais un suçon. J’adore cette sensation qui consiste a avaler l’anus et je peux vous dire que ça fait son effet, je vous le conseille.

À ce moment là, je sais que je domine totalement la situation, je lui demande alors de se caresser et j’enfonce ma tête dans ses profondeurs .

Je le lèche de toute mon ardeur, bavant et glissant mon visage de bas en haut. Mon nez vient appuyer sur son périnée ce qui renforce l’effet et je ne lâche rien. Je prend de grandes respirations et je vais jusqu’au bout de ma capacité pulmonaire pour lui garantir le plus d’effets possible.

Ma plus belle récompense est lorsque je sens son éjaculation jaillir et que je l’entends crier de plaisir. Là je sais que j’ai bien travaillé et je suis toute fière de moi.

Je ne me lasse pas de cet acte amoureux et je le pratique le plus souvent possible. Lorsque nous sommes loin l’un de l’autre nous le mettons dans nos jeux fantasmés. Je lui raconte alors combien j’ai envie de lui lécher l’anus et je rajoute toujours moult détails afin que sa mémoire soit pleine de ces délicieux moments.

Je ne peux que vous conseiller de vous y mettre et de dépasser les quelques réticences qu’il vous reste. Demandez à recevoir vous aussi cette caresse et vous verrez qu’elle peut vous faire voyager très loin dans les sphères oniriques de l’orgasme.

Pour ceux qui sont déjà des pros, bravo a vous, laissez nous en commentaires vos expériences nous serons ravis de vous lire et de partager sur twitter vos meilleures expériences dans le domaine.

 

7 réflexions au sujet de « Comment bien lécher le cul d’un homme ou l’art de l’anulingus »

  1. Votre verbe sur l’anulingus est magnifique !!
    Merci pour cette douce lecture réconfortante…
    (Je pratique ce délice avec mon mari depuis peu ! C’est magique pour nous deux ! )

    1. Merci pour votre gentil message, nous sommes ravis que vous preniez autant de plaisir avec l’Anulingus et nous vous en souhaitons encore beaucoup avec votre mari. Bises. AristoChatte

  2. Je n’ai pas encore pratiqué, mais mon partenaire souhaite que je lui fasse ce plaisir! Mais j’ai eu un petit problème. Au moment d’y aller, des dépôts blanchâtres était autour des plis de son anus. Je me demande qu’est ce que ça peut bien être. Ça m’a tout coupé, bien sûr! Savez-vous ce que ça peut bien être?

    1. Merci pour votre message, Je ne saurais pas vous dire ce qu’étaient les dépôts autour de l’anus de votre mari, mais ne vous decouragez pas. A l’avenir demandez a votre mari de prendre une douche avant cette pratique vous vous sentirez bien plus en confiance et rassurée. Des bises. AristoChatte

  3. Jolie description de ces caresses intimes et jouissives, autant à faire qu’à recevoir. Mais pourquoi s’arrêter là…une fois cette zone anale bien éveillée, excitées et lubrifiée, vous donnerez un plaisir juste magique à votre partenaire masculin en allant caresser son point “p”…, sa prostate ! Juste orgasmique si caressé avec délicatesse…

    1. Merci pour votre message et ravis de voir que notre article vous a plu. Effectivement il ne faut jamais s’arrêter en si bon chemin et nous venons de publier la suite qui nous espérons vous plaira tout autant. Bises. AristoChatte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.