Travail d'auteur

J’essayerais bien les combats de boue feminins et vous ?

boue feminins

Ma tête est remplie d’idées, parfois marrantes, parfois curieuses, parfois même insolites, le plus souvent d’idées complètement dingues qui me poussent à vouloir essayer tout un tas de choses que le commun des mortels n’aurait même pas envisagé un seul instant.

Et oui je suis ainsi et je peux vous dire que ce n’est pas toujours chose facile que de me suivre à travers ce labyrinthe d’envies qui me bousculent et qui m’envahissent. Ma dernière lubie en date et une énorme envie d’essayer les combats de boues féminins !!! ça me tente énormément  de me frotter à une autre fille en furie et de me sentir recouverte d’une boue bien visqueuse dans laquelle bien évidemment je ne vais faire que tomber .

J’ai découvert les combats de boue dès mon plus jeune âge, je me souviens d’avoir vu à la télévision, chez mes grands parents, un téléfilm ou des femmes en petites tenues et à gros seins se roulaient dans la boue en se battant. Je me souviens très bien qu’elles n’avaient vraiment pas l’air de s’aimer tendrement et qu’elles s’arrachaient les cheveux en glissant dans toute cette boue.

ok je vous vois hausser un sourcil, mais je suis née à une époque ou le contrôle parental n’existait pas du tout et ou il est vrai la société était moins regardante sur tout ce qui était cul, érotisme ou allusions à une sexualité débridée et publique. C’était vraiment une merveilleuse époque !!!!

A l’époque j’avais trouvé ça complètement génial et avant-gardiste,  je devais avoir 8 ou 10 ans et je trouvais ça drôlement marrant l’idée de se rouler à moitié nue dans de la boue. Moi on me disait toujours de ne jamais me battre et de faire attention à ne pas me salir, et là visiblement c’était permis. D’ailleurs, la seule image que j’avais en tête à ce sujet, à l’époque, c’était celle des cochons de ferme qui se roulaient dans la boue pour protéger leur peau.

Alors deux femmes, pensez vous, c’était vraiment extraordinaire et ça avait l’air d’amuser beaucoup les adultes qui regardaient la télévision avec moi. Je crois que si j’avais eu le droit à la parole et si on m’avait demandé ce que je voulais faire comme métier plus tard, j’aurais pu dire : “fille sexy qui se roule dans la boue”

Quelques années plus tard, je me souviens même en creusant un peu dans mon passé télévisuel que ce fut une des épreuves de Fort boyard . Les combats de boue féminins, faisaient leur petit chemin dans mon quotidien , mine de rien.

En devenant adulte, cette idée ayant grandi avec moi, j’ai développé un vrai plaisir à me rouler dans du pas très propre , voir du mouillé qui colle et à m’en mettre partout . Dans notre famille nous sommes jardiniers amateurs et il ne fût pas rare que tout au long de mon adolescence, après avoir arrosé le jardin, nous nous battions avec de la boue avec ma soeur en nous  en jetant de petits paquets, puis ensuite on filait se laver sous les tuyaux d’arrosage pour ne pas s’exposer à des punitions parentales.

Il m’est même arrivé, lors de vacances d’été chez la grand-mère d’un pote dont j’étais partiellement amoureuse de lui jeter par provocation de la boue et il avait poursuivi pour se venger. Nous avions fini dans un état lamentable, ivre de fatigue et désir, sentant nos libidos à leurs paroxysmes et nos ventres tordus par l’envie de baiser et de décharger cette énergie qui nous avait tant occupé toute l’après midi.

Ce que nous avions fait, nous roulant dans les vestiges du jardin de sa mamie, mélangeant nos langues et nos sexes et glissant dans toute cette boue qui s’insinuait en nous comme si elle voulait s’emparer du plaisir que nous nous donnions.

Ahh !!!!les joies de cette texture, pleine d’eau , c’est extatique !!!! Il faut bien l’étaler sur soi parce que ça à la vertu non négligeable de glisser, glisser, glisser………….. partout. La boue sublime le corps, elle le recouvre tout entier d’une couleur chaude, elle le met en valeur et gomme les imperfections, on se transforme soudainement en statue vivante. Le fait de rajouter le combat lui donne tout a coup une couleur érotique, deux femmes se tirant les cheveux, se poussant en criant, tombant et glissant, c’est totalement excitant quoiqu’on en dise.

Les têtes bien pensantes vont bien évidemment s’insurger contre ma façon de voir les choses, argumentant que ce n’est qu’une démonstration de violence gratuite ou en plus de se faire mal on rabaisse le statut de la femme a celui d’objet primaire de désir…… mais ça m’est égal, pour ma part je trouve que c’est amusant et érotique voir même porteur d’excitation.

Au même titre que les combats de catch, j’aimerais beaucoup que les combats de boue se démocratisent et que nous puissions en voir publiquement à la télévision et comme je suis curieuse de tout j’aimerais beaucoup un jour pratiquer moi même cette activité , peut être dans un cadre plus intime et venir vous en reparler ici.

Donc si toi aussi, tu es une femme et si tu as envie de te battre pour de faux dans la boue avec moi, call me, n’hésite pas, nous pourrons faire un beau roman photo ensemble, nous roulant à moitié nue dans une piscine de boue et finissant peut être la soirée à chercher comment nous donner encore plus de plaisir.

Une réflexion au sujet de « J’essayerais bien les combats de boue feminins et vous ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.