La sublimation est la nouvelle voie à donner à notre sexualité

Cela fait longtemps désormais que j’ai commencé ma vie sexuelle et je ne peux pas m’empêcher de réfléchir à la suite que je souhaite lui donner.

Je pourrais me contenter de continuer à faire ce que je maîtrise parfaitement mais j’ai cette idée que ce serait passer à côté d’une certaine forme d’élévation spirituelle et intellectuelle.

De plus, j’ai le sentiment que la sexualité est devenue une sorte de grille dont nous devons absolument cocher toutes les cases pour être reconnu.es par nos pairs.
Vu d’ici, ça pourrait paraître sinistre mais si on réfléchit bien ça donne au contraire beaucoup d’espoir pour construire une autre forme de sexualité.

Si je fais le bilan de cette vie de plaisir que j’ai menée jusqu’à maintenant j’en retire la conviction que je sais correctement jouir. Cette étape n’a jamais été une difficulté pour moi. J’ai très vite compris comment atteindre un plateau orgasmique et je me suis entraînée à reproduire plus ou moins intensément la sensation éprouvée à l’origine. Peu importe le partenaire du moment, mon objectif était de jouir, de ressentir cette incroyable énergie qui envahissait mon ventre pour se propager au reste de mon corps.
Je voyais cela comme l’acmé de la sexualité ni plus ni moins et n’accordais peu ou pas d’importance au reste.

Sauf que le temps passe, navigue sur nos corps et nos mentalités insinuant en nous des visions qui s’altèrent, qui s’évaporent et qui finissent par changer. Je ne sais pas si c’est l’âge ou bien la répétition des mêmes cérémonials mais un jour je me suis mise à réfléchir au sens de ma sexualité et à sa forme.

Je me suis rendu compte que de toutes ces pratiques qui étaient à mon menu aucune ne me donnait réellement une véritable satisfaction. Ok je savais beaucoup de choses et en règle générale ça plaisait beaucoup à mes partenaires mais à moi qu’est ce que ça m’apportait ?

Pas grand chose au final. Je me sentais victime du patriarcat, de mon statut de femme qui se devait d’être performante et victime de moi même qui avait cru que jouir serait suffisant pour être satisfaite.

Alors j’ai commencé à réfléchir à ce que j’aimerais vivre comme sexualité. Quel était le chemin que je devais prendre pour aller vers ce que j’avais toujours voulu : la sublimation

C’est sans doute prétentieux de vouloir aller toucher une forme de sublimation mais je ressens intérieurement que je suis appelée vers cette voie.
Je suis convaincue que la sexualité est bien plus vaste et lumineuse que le seul petit espace que l’on pratique.

Le cerveau humain est riche de sensations non découvertes, si aujourd’hui nous tendons de plus en plus vers des sexualités alternatives c’est bien que nous sommes fait.es pour explorer de nouvelles voies, pour ressentir de nouvelles sensations.

Selon moi nous exploitons à peine un dixième de nos capacités à toucher de nouvelles formes de plaisirs tant nous sommes enfermé.es dans notre carcan hétéronormé.

Sortir des schémas mainstream pour se créer de nouveaux modèles. Être ouvert à de nouvelles formes de plaisirs, à de nouvelles caresses, de nouveaux jeux. Bannir les règles du vieux monde pour mieux s’ouvrir à d’exaltantes perspectives. Effacer peu à peu les fantasmes collectifs et éreintés pour se créer de nouvelles représentations extatiques. Voilà ce qui nous permettraient de relancer cette sexualité truffée de dictature que nous vivons actuellement.

Jouir de toutes nos cellules et exulter de plaisir par tous nos pores, un rêve qui peut prendre réalité.

Il y a tant à découvrir, tant encore à tester. Le plaisir est au bout du chemin et c’est sans nul doute un plaisir intense et fondateur. C’est vers ces nouvelles formes que je souhaite aller maintenant et je me réjouis de pouvoir en partager l’essence et la substance avec vous.

J’ai déjà quelques expériences à vous raconter qui je suis sûre vous plairont

Image par défaut
Iza
Web-media traitant de toutes les formes de sexualité. Testeuse de lingerie et sextoys.
Publications: 253

Laisser un commentaire