Le chanteur de Zouk Love

chanteur-antillais

Elle était à nouveau seule. L’homme qu’Elle aimait plus que tout avait des soucis et avait profité d’une toute petite dispute entre eux pour la laisser tomber manu militari sans aucune explication.

Evidemment cela ne lui faisait pas plaisir et Elle avait pleuré pendant plusieurs jours d’affilés, trouvant le procédé peu honorable et particulièrement injuste. Mais Elle le connaissait, ce n’était pas la première fois qu’il lui faisait le coup et sans doute pas la dernière non plus. Il ne savait pas tout gérer et Elle était la donnée plus que variable de sa vie. Alors quand les tensions étaient trop fortes et qu’Il était plein de stress, Il l’enlevait de sa vie avec dureté et sans aucune compassion pour ce qu’elle allait devoir traverser toute seule.

C’était donc en mode solo qu’Elle commençait ce nouveau mois, avec plein de projets qui allaient occuper son temps mais sans aucune contrepartie sensuelle et sexuelle. Pour une femme comme Elle, c’était une dure punition que de ne pas pouvoir sentir et toucher le corps de l’homme qui lui plaisait. C’était un genre de frustration dont elle se serait bien passé tant son corps était réactif et demandeur.

Elle soupirait ce matin en se levant, elle avait fait des rêves érotiques très réalistes et avait une énorme envie qui lui tiraillait le ventre. Son clitoris était tendu et rouge et elle se souvenait parfaitement de tout ce que lui avait fait l’homme de ses songes. Il avait pris les traits d’un de ses clients, un antillais, chanteur de Zouk Love qui était venu lui acheter un fond de teint pour un clip qu’il devait tourner sous peu.

Il était très grand, plein de charme et s’était dirigé vers Elle sans hésiter pour lui demander un conseil. Les filles de son équipe étaient toutes vertes de jalousie et l’avait regardé avec une envie non masquée. Il faut dire que le monsieur avait  un charme fou et un corps très agréable à contempler.

Elle, Elle ne l’avait même pas remarqué, Elle ruminait sa peine et ne se concentrait que sur l’essentiel. Vendre, remplir sa caisse et gérer son équipe. Il lui avait dit bonjour avec une voix grave et Elle avait répondu machinalement sans regarder qui lui adressait la parole. Elle n’avait relevé la tête que lorsqu’Elle avait du regarder quelle était sa couleur de peau pour lui conseiller le meilleur produit du magasin.

Il avait des yeux noirs et une peau dorée comme du caramel. Il était gigantesque, Elle devait lever très haut la tête pour pouvoir lui parler et Elle en éprouva une gêne soudaine. Alors comme Elle le faisait pour toutes ses clientes , Elle l’invita à s’asseoir. Il la suivit avec un réel plaisir, la regarda sélectionner ses produits et lui dit qu’Il était chanteur de musique Antillaise. Cela ne lui fit ni chaud ni froid, il aurait pu être une rock star qu’Elle l’aurait servi de la même façon, Elle lui trouva sa couleur, lui appliqua en lui expliquant comment reproduire ses gestes à la maison. Le démaquilla avec douceur et l’accompagna vers la caisse. C’était juste un client de plus pour Elle et une bombe sexuelle pour les autres filles qui lui jetait déjà des sorts imaginaires pour n’avoir pas su saisir sa chance.

Elle ne se préoccupa plus de ce client jusqu’au moment ou il lui fit porter des billets pour son prochain concert avec un petit mot l’invitant à venir avec la personne de son choix. Elle rit jaune, elle était seule, elle n’avait pas envie d’aller écouter de la musique qui parlait d’amour et de câlins sucrés et encore moins d’aller boire un verre avec un inconnu.

Elle était égale à elle même et loyale, ce n’était pas parce qu’elle se retrouvait célibataire qu’elle irait sauter sur le premier venu qui lui ferait un sourire ou qui l’inviterait quelque part.

Les bonnes résolutions n’existent pas dans le milieu onirique. Le cerveau et la pensée nous conduisent souvent vers des chemins tortueux dont nous ignorons l’origine et la destination finale.

Il apparu donc dans son sommeil. Il était toujours aussi grand mais portait des vêtements de scène qui moulait son corps et qui ne laissait pas de doutes possibles quand à la taille de son sexe. Celui ci palpitait dans un pantalon de cuir marron du plus bel effet. Sa chemise ouverte laissait entrevoir un torse puissant et brillant d’une sueur doucereuse et fine. Il s’approcha d’Elle et l’embrassa. Sa langue était goûteuse, il la tournait doucement autour de la sienne et l’aspirait par intermittence.

Telle une groupie de première zone, Elle succomba tout de suite à son charme. Son corps se tendit, ses tétons durcirent intensément, marquant sa robe et attirant l’attention du chanteur . Il s’en saisit avec un sourire pervers qui l’avertit qu’elle allait se faire baiser avec talent. Il n’y avait pas de doutes à avoir, ce gars connaissait son affaire et il allait lui montrer comment.

Il l’attira un peu à l’écart, lui enleva sa robe en jersey et se servit des manches de celle-ci pour lui attacher les mains. Puis il l’assit sur un tabouret et entreprit de l’exciter au plus au point. A genoux devant Elle, il enfouit sa tête entre ses jambes, mordant sa chatte à travers le tissus de la culotte qu’elle avait mise exceptionnellement. Elle se sentit mouiller d’un coup ce qui le fit rire de satisfaction.

” Je vais te baiser et tu vas adorer ” lui dit-Il, en écartant sa culotte pour enfoncer ses doigts dans sa chatte débordante de cyprine.  Il joua quelques minutes à la faire gémir, puis n’y tenant plus il la retourna, lui  écarta les fesses et la lécha avec envie et application. Elle sentait la chaleur de sa langue s’abattre par vague tout le long de sa chatte et de son cul. Cette langue était travailleuse et constante, elle la faisait gémir et perdre la tête. Elle en sentait la pointe s’enfoncer dans tous ses orifices et des lèvres venaient l’aspirer et déclencher des palpitations de plus en plus rapprochés de sa chatte.

Elle se tortillait de plus en plus, allant à la rencontre de cette langue dure, cherchant à tout prix la pénétration. Elle le voulait toujours plus profondément en elle. Elle enrageait intérieurement d’avoir les mains liées car elle voulait l’agripper, l’attirer à Elle et s’emparer de sa queue, qu’elle devinait très dure et impatiente. N’en pouvant plus d’attendre, Elle lui  cria de la prendre sur le champs.

Mais le chanteur était moins obéissant que doué et il garda encore quelques instant sa langue dans sa chatte, il buvait littéralement la mouille qui en sortait avec un air de plénitude. Puis il se redressa, lui détacha les mains et l’avertit de s’accrocher ce qu’elle fit immédiatement. Elle s’agrippa aux bords du tabouret, lui tendant son cul impatient.  Il sortit sa queue, qu’elle ne pouvait voir mais qu’elle sentit se coller à elle, la frotta le long de sa fente lubrifiée à l’extrême et la pénétra avec lenteur.

Puis comme possédé, il se mit à la baiser avec fougue, s’enfonçant jusqu’à la garde, lui donna de grands coups de queue. Il était accroché à ses hanches larges et se faisait plaisir. La mouille coulait à grands flots et les cris d’abords discrets étaient désormais sans contrôle. Les couilles du chanteur claquaient contre ses fesses, faisant un bruit régulier et excitant, Elle était littéralement remplie et au bord de la jouissance. Elle avait réussi à passer une main sous Elle et se triturait le clito avec ardeur. Elle adorait ce rythme qui conduit invariablement vers les orgasmes les plus ardents.

Elle était au bord de jouir et Elle sentait qu’Elle allait , Elle aussi, éjaculer de partout. Il la retourna subitement pour la regarder, Elle se caressa alors encore plus lubriquement devant lui et se laissa aller au plaisir, l’arrosant au passage d’un squirt puissant qui la laissa pantelante.

Un grand sourire apparu sur le visage du chanteur qui sans réduire son rythme se branla encore quelques instant dans sa chatte. Puis d’un geste rapide, Il sortit sa queue et se libéra sur Elle en grands jets de sperme. Ainsi ils se retrouvèrent tous les deux comblés et recouverts des fluides qu’offre le plaisir de la jouissance…..

Elle avait hâte de se coucher à nouveau , pour voir si Elle rêverait encore de partie de baise aussi intense. Mais avant Elle profita d’une vente privée pour s’offrir un gode black de 23 cm, histoire de se procurer toute seule des frissons inoubliables semblables à ceux de ses nuits érotiques.

 

Default image
Iza
Web-media traitant de toutes les formes de sexualité. Testeuse de lingerie et sextoys.

2 Comments

  1. Je suis ravie de te relire à chaque parution de tes publication.. je m en réjouis de avantages ça je découvre des choses nouvelles. Merci à toi.

  2. Ouaou
    Super histoire
    Pour une super et une superbe femme
    Pour ma part le mien fait 22 tout en chair

Leave a Reply

More in Travail d'auteur
cagole
Melanie, la cagole du nord

Pendant que vous êtes tous allongés sur la plage à siroter des cocktails plus fantastiques les uns que les autres,...

Close