Vous prendrez bien un shoot d’hormones ?

Le shoot d’hormones ça vous inspire quoi à vous ? Quand je pose la question autour de moi, les gens me répondent le plus souvent que ça leur fait penser à leurs dernières grosses cuites avec des potes ou à leurs derniers shoots de substances illicites dont je tairais le nom ici pour ne pas avoir de soucis avec les autorités locales.

Moi de mon côté ça me fait surtout penser au dernier super orgasme que j’ai eu avec La Poutre. Vous savez cet orgasme que vous ne sentez pas forcement venir parce que vous êtes fatiguée de votre journée et qui tout d’un coup naît au fin fond de votre ventre et déferle dans votre corps comme un Tsunami !!!! Un vrai raz de marée, rien que d’y penser d’ailleurs j’ai le clitoris qui palpite.

Pourquoi on appelle cela un “Shoot” ? C’est une assez bonne question! Tout simplement parce que lorsqu’on à un orgasme, notre cerveau produit de la dopamine, de la sérotonine, des endorphines, l’ocytocine … bref des ingrédients qui déchirent et qui permettent à notre corps de se détendre et de ressentir énormément de bien-être.

Ce qui est génial dans ce shoot ou moins selon les personnes, c’est que la dopamine, l’hormone du plaisir et de la motivation (allez, on est pas fatiguée !!), joue un rôle important dans les mécanismes de l’addiction. En gros pour simplifier, plus on a de plaisir, plus on a envie de recommencer pour en avoir encore. Ben oui voyons, quand c’est bon on en veut toujours plus, c’est un peu comme si tu pouvais manger le meilleur chocolat du monde, tout le temps !!! Attention tout de même aux crises de foie !

Bon je vous avoue que là je me sens comme une petite souris qui courre dans une roue à toute vitesse car elle sait qu’elle va avoir une récompense de taille. C’est terrible les addictions mais comme tout est bien fait dans notre corps, les endorphines entrent ensuite en piste et provoquent la phase de bien-être, avec la complicité de la sérotonine qui mélangée à tout cela nous projette dans le monde des bisounours et nous fait voir la vie en rose.

Ahhhh….ouiiiiii, soupir, arc-en-ciel, licornes et amour universel, c’est beau tout de même la biologie !!! Vous vous demandez pourquoi on s’attache sur le moment à celui ou celle qui nous donne autant de plaisir ? Oui c’est quand même bizarre cette sensation d’amour que l’on ressent pour l’autre dès qu’on a jouit, surtout quand on est dans un plan cul et qu’on n’a pas envie de s’attacher justement !!! C’est la faute de la vasopressine, qui libérée par l’hypophyse (Glande endocrine située à la base du crâne), joue un rôle essentiel dans l’attirance et l’attachement. Rassurez-vous ça retombe une fois que l’on reprend ses esprits, vous pouvez donc continuer à avoir des plans cul sans vous attacher à tous les coups de façon définitive.

De toutes les façons ce cocktail explosif et apaisant à la fois, provoque le sommeil chez les hommes, donc si vous n’avez pas été satisfaite orgasmiquement, c’est le moment de vous en aller sur la pointe des pieds, loin, très loin …… far, faraway.

Et voila, vous savez désormais comme cela fonctionne en vous, et vous possédez une merveilleuse recette pour vous faire des shoots de plaisir, seul.es (ça fonctionne aussi sur soi-même par soi-même) ou accompagné.es, quand vous voulez. Non, ne me remerciez pas, remerciez votre corps et votre cerveau qui bien utilisés peuvent vous faire découvrir des mondes fantastiques.

Default image
Iza
Web-media traitant de toutes les formes de sexualité. Testeuse de lingerie et sextoys.

2 Comments

  1. l’histoire ne dit pas où on les trouve

  2. Merci de ce cours de biologie, la sexualité possède des ramifications multiples

Leave a Reply

More in Les conseils Sexo de L'AristoChatte, Notre avis sur le cul
Le Cunnilingus, pas aussi bandant que cela !!

Nous vivons l'ère et la révolution du clitoris. Il suffit de voir tous les sextoys qui sont désormais orientés autour...

Close