“Beautiful Bastard”, mon sex-sellers de l’été

 bastardAujourd’hui je vous parle du dernier “sex sellers” que je viens de finir de lire “Beautiful Bastard”. C’est un  roman érotique chic qui fait tourner la tête des femmes et je vais vous expliquer pourquoi.

Ecrit par deux trentenaires, Christina Hobbs et Lauren Billings,  à partir d’une plateforme d’écriture, le livre à été publié en ligne sous le titre original “The Office” et c’est téléchargé plus de 2 millions de fois. Cet énorme succès à déclenché l’édition et la distribution du livre sous format papier. Well done les trentenaires !!!!

Ce roman érotique met en scène les relations tumultueuses de Bennett Ryan, trentenaire arrogant bientôt à la tête de la société familiale, avec sa jeune assistante, Chloé Mills. Du pur classique cher au cinéma et à la littérature , mille fois revisité dont on connait tous les ressorts mais qui, il faut bien le dire, continu à nous plaire et à nous faire fantasmer.

Surtout quand les personnages se détestent cordialement, s’évitent pour se retrouver à baiser furieusement  le jour où une dispute éclate à propos d’un truc complètement banal dont on se moque éperdument.

Allez avouez, c’est le genre de quicky qu’on aimerait toutes vivre, avec le beau gosse sur lequel on louche depuis des mois au bureau, parce qu’en général, notre patron, lui est plus vieux que nous et pas méga sexy.

Et pourquoi fantasmons nous?, Parce que l’héroïne vit des dizaines de scènes de sexe au bureau, en voyage d’affaire ou encore dans la cabine d’essayage d’une célèbre enseigne de lingerie, mettant en exergue tout ce que l’on aime dans le cul : l’intensité et la jouissance qu’il procure.

Ce “sex sellers” met donc en scène des personnages à la sexualité débridée et aux fantasmes débordants, n’hésitant pas à se servir du sexe comme un puissant libérateur. Désirs, fantasmes, masturbation publique et mots crus, tous les ingrédients sont utilisés par les 2 auteures pour nous donner une furieuse envie de plonger notre main dans notre culotte et de vérifier si tout fonctionne bien chez vous.
 Et ça marche !!! car au delà du sexe qui règne tout au long du roman, c’est aussi une histoire d’amour entre deux personnages qui sont à la fois fragiles et débordants d’énergie. Voilà pourquoi nous les femmes, nous succombons toutes à cette histoire, parce que nous sommes d’incorrigibles romantiques.

Pour ma part, j’ai trouvé que c’était plaisant à lire, même si c’est assez téléphoné au final et que ce n’est pas de la grande littérature. Disons que c’est tout à fait idéal en vacances pour passer le temps de façon agréable et se donner de petits picotements dans le maillot de bain.

Ce que j’ai aimé, également, c’est la façon dont le livre est écrit, puisque que nous avons alternativement la vision de l’un ou l’autre des personnages. L’introspection qui est faite régulièrement donne de la profondeur au roman et aux personnages auxquels on s’attache et dont on veut tout savoir.

Pour celles qui seraient fans, sachez que “Beautiful” est une saga et que vous allez pouvoir suivre les aventures des personnages avec “Beautiful Bitch”, “Beautiful Sex Bomb”, “Beautiful player”, et “Beautiful Beginning”

Pour ma part, je vais m’arrêter au premier que je n’ai lu que pour voir comment l’écriture érotique était traitée et me pencher sur d’autres types de lectures dont je vous parlerais dans un prochain billet.
Default image
Iza
Web-media traitant de toutes les formes de sexualité. Testeuse de lingerie et sextoys.

4 Comments

  1. belle revue 🙂

  2. J’avoue mettre mise dans la lecture des calendars girls cette année, a voir si je ne passerais pas par celui là du coup.
    Merci pour ton billet

  3. Bon maintenant c’est plus vraiment le dernier xD
    Mais j’ai toute la collection bien que ça devient… https://t.co/qsPu9ctFSu

Leave a Reply

More in Les Lectures de l'AristoChatte
La saga “Secret”, aucune limite

Aujourd'hui je vous parle de littérature et de romans érotiques écrit par une femme, L. Marie Adeline, diplômée en journalisme et...

Close