Les Lectures de l'AristoChatte

La magie des “Trois soeurs” d’Aude dite Orium

Voila un roman qui ne laisse pas de marbre et c’est peu dire comparé à la magie que dégage cette histoire. Une histoire réservée aux adultes mais surtout une saga familiale qui nous transporte dans un autre monde et nous fait rêver du début à la fin.

Imaginez 3 soeurs avec trois profils différents qui se retrouvent soudainement dans la demeure familiale, ancien bordel du XIX ème siècle, suite à la mort de leurs parents. Trois portraits contemporains de femmes douces, fortes et excentriques qui ont construit leurs vies de façons très différentes mais qui restent liées par des liens de sororité profonds.

Clémence, la soeur aînée, celle sur qui tout repose, essaye tant bien que mal de maintenir l’énergie positive de la maison de ses parents, mais elle croule sous la charge financière que représente celle-ci. Mais à Dieu que vaille, jamais au grand jamais elle ne la vendra.

Sa soeur Cassandre qui a eu une vie tumultueuse et très riche en expériences diverses est une dominatrice en reconversion professionnelle. Bien qu’elle soit attachée à la maison de ses parents, elle envisage de la vendre pour soulager sa soeur.

Cléo, la petite dernière, est une boule de lumière, militante, féministe pro-sexe et poly-amoureuse, elle met en scène ses convictions profondes avec une troupe de performeurs queer qu’elle n’hésite pas à inviter dans la maison familiale. Avec Cléo tout est dynamique et bruyant et même si elle est plus jeune que ses soeurs, elle leur sera d’un aide précieuse.

C’est à coup de rencontres et de péripéties diverses que va se former l’intrigue du livre. Les 3 soeurs vont devoir lutter, chacune à leur façon pour préserver l’héritage de leur parents. Entre batailles et rencontres sexy, assemblées d’amis et scènes de sexe débridé, les 3 soeurs vont nous faire voyager, chacune leur tour, dans leurs univers riches et engagés.

Mon avis :

J’ai trouvé que l’histoire était très bien menée du début jusqu’à la fin, je ne me suis pas ennuyée une seule fois et c’est toujours un très bon point à mon sens. J’ai aimé la construction psychologique des 3 soeurs, aussi différentes que complémentaires, elles ont toutes les trois un sacré caractère et un charme fou. En tant que lecteur.trice on s’attache d’emblée à cette famille et on a envie de savoir comment elles vont s’en sortir. Mon personnage préféré est sans conteste Cléo que je trouve tout à fait en adéquation avec notre génération actuelle.

La trame narrative est bien mise en place ce qui donne une belle touche d’authenticité à l’histoire, on adhère tout de suite au cadre qui est posé par l’auteure et on vit les choses en même temps que les 3 soeurs. Je me suis surprise, au fil de la lecture, à être indignée par les futurs acheteurs, à ressentir le désarroi de Clémence et la bonne humeur de Cléo.

L’écriture érotique est bien maîtrisée mais je la trouve aussi très culottée, l’auteure pose les vrais mots ou ils doivent être posés sans faire de périphrases inutiles. Je vous avoue que j’ai bien aimé cette liberté de ton dans le choix des mots. Le sexe est assumé et bien décrit ce qui nous prouve l’engagement féministe de l’auteure et sa volonté de toujours nous ancrer dans la réalité de son histoire et ce jusqu’au bout.

Quand un livre vous fait vivre autant de passion et d’émotions, croyez moi, c’est qu’il est parfaitement réussi et qu’il mérite d’être classé parmi les meilleurs livres érotiques que j’ai lu cette année.

Le plus : La couverture à été dessinée par Apollonia Saintclair, une de mes illustratrices préférées.

Si vous cherchez quelque chose à lire, qui vous fasse rêver, qui soit moderne et qui titille votre sensualité c’est sans aucun doute les 3 soeurs que vous devez vous procurer.

Je remercie Aude de me l’avoir fait parvenir et j’espère très fortement qu’elle nous réserve une suite tout aussi enivrante que son premier Opus.

“Trois soeurs”  d’Aude dite Orium – Collection G la Musardine – 17 euros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.